Votre santé à l'étranger

Dernière mise à jour : 1 oct. 2020



La santé est, à raison, un sujet de préoccupation majeure pour tous les expatriés et leurs familles. Pour y voir plus clair il faut d'abord commencer par bien faire la distinction entre le fait de conserver une couverture santé en France et celui de bénéficier d’une protection santé dans son pays d’accueil (couverture santé locale). Comme toujours, tout va dépendre de votre statut et du type de contrat sous lequel vous exercez.


EXPATRIÉS ET RÉSIDENTS

En tant qu'expatrié ou résident, vous demeurez titulaire de la fonction publique française et vous êtes donc à ce titre toujours rattaché pour l'assurance maladie au régime spécial des fonctionnaires de la sécurité sociale. De la même manière vous pourrez continuer à adhérer et à cotiser à la MGEN. Vous serez alors dorénavant simplement rattachée à sa Section Extra-Métropolitaine (MGEN SEM).

Concrètement cela signifie que, en France, rien ne changera pour vous. Vous pourrez continuer à bénéficier strictement de la même couverture sociale santé que si vous exerciez en France métropolitaine. À l'étranger, dans votre pays de résidence, vous serez également couvert. La MGEN a récemment remodelé son offre en la clarifiant et en la simplifiant (c'était plus que nécessaire) ! Elle propose désormais 3 gammes de couverture santé prévoyance qui prennent en compte le coût des soins de santé du pays de résidence (plus ces derniers sont élevés plus il vous faudra cotiser). Vous trouverez ici le guide des garanties MGEN International Santé Prévoyance qui contient toutes les réponses que vous pourriez vous poser à ce sujet.


RECRUTÉS LOCAUX


Sous contrat de droit local vous n'êtes plus affilié à un régime de sécurité sociale en matière d'assurance maladie. C’est normal puisque, disposant d’un contrat local, ni vous ni votre employeur ne cotisent au régime général ou au régime spécial des fonctionnaires de la sécurité sociale française. Concrètement avant de partir il faudra donc découper et rendre votre carte vitale ! De la même manière, la MGEN ne pourra plus assurer ses services de complémentaire santé puisque vous ne serez plus affilié à un régime obligatoire. Si vous en restez là, cela signifie simplement que vous ne disposerez plus d'aucune couverture santé en France.

Dans votre pays de résidence, en revanche, vous bénéficierez du système de couverture santé prévue par la législation locale. S'il peut suffire dans certains cas pour recevoir des soins de qualité à un coût supportable, dans beaucoup de pays, il se révèle très nettement insuffisant. Les établissements recommandent alors ou proposent à des tarifs négociés, voire subventionnent partiellement ou totalement, une adhésion à un système de complémentaire santé privé. Renseignez bien sur le sujet (surtout si vous partez en famille) et pensez à bien évaluer bien le coût de cette protection santé pour vous et vos proches.

Si vous souhaitez malgré tout conserver une couverture sociale santé en France (avec le coût supplémentaire que cela implique), vous devrez obligatoirement adhérer à la caisse des français de l'étranger (CFE). La CFE est un organisme de Sécurité Sociale, de droit privé, chargé d'une mission de service public. En y adhérant vous pourrez continuer de bénéficier d'une couverture santé de base quand vous rentrez en France pour de courts ou de longs séjours, exactement comme si vous étiez encore affilié à un régime d'assurance maladie. Vous pourrez également de nouveau adhérer et cotiser à une complémentaire santé (MGEN ou autre) afin d'obtenir de meilleures conditions de remboursements, Nous vous invitons à vous rendre ici sur le site de la CFE pour toutes informations complémentaires.


Vous souhaitez en apprendre davantage ? Nous vous recommandons d'aller visiter ici la page consacrée à la question de la protection sociale à l'étranger par le site "Français du monde - adfe". Des articles d'actualité sont par ailleurs fréquemment publiés ici.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout